Entretien chaudière Elm Leblanc Paris 5 en cas d’intoxication

Entretien chaudière Elm Leblanc Paris 5: que faire en cas d’intoxication au monoxyde de carbone ? La chaudière gaz sur Paris 5, la chaudière fioul dans 75005 ainsi que certains autres types de chaudières produisent des gaz à effet de serre. Lorsqu’elles sont mal ou pas du tout entretenues, les chaudières peuvent aussi produire d’autres gaz toxiques. Le monoxyde de carbone (CO) fait partie de ces derniers.

C’est un gaz hautement toxique qui peut aussi se révéler mortel si des dispositions adéquates ne sont pas prises. Selon Le Figaro, le monoxyde de carbone est l’une des principales causes d’intoxication mortelles en France. Il ferait chaque année plus d’une centaine de morts. C’est donc un problème que chacun devrait prendre très au sérieux.

Toutefois, les intoxications au monoxyde de carbone ne sont pas toujours mortelles. Il existe certains gestes qui peuvent sauver en cas d’intoxication. Mettre en pratique ces gestes va augmenter de façon considérable les chances de la victime de s’en sortir sans soucis. Votre Artisan Bruno vous dévoile dans cet article les secrets de la survie en cas d’intoxication au monoxyde de carbone.

A propos d’entretien chaudière Elm Leblanc Paris 5

A propos d'entretien chaudière Elm Leblanc Paris 5Le monoxyde de carbone est issu de la combustion incomplète des combustibles carbonés. En effet, une combustion complète de bois, de gaz naturel, de propane et autres combustibles, donne du dioxyde de carbone. Lorsque la combustion de se fait dans des conditions où l’oxygène manque, il en résulte du monoxyde de carbone (CO).

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz très dangereux aussi bien pour l’homme que les animaux. Il ne dégage aucune odeur et n’a ni couleur, ni goût. C’est aussi un gaz non irritant. La combinaison de ces caractéristiques rend tout le monde vulnérables puis qu’on n’a aucun moyen naturel de détecter sa présence.

Le CO peut commencer à être produit en cas de mauvaise installation ou d’absence de maintenance de votre chaudière murale. C’est pour cela qu’il faut accorder une attention particulière à l’entretien de chaudière.

Toutefois, il est important de savoir que les chaudières ne sont pas les seules sources de production de CO. Les chauffe-bains, les chauffe-eaux et tous les appareils autres de chauffages et de production d’eau chaude dans Pais 5 sont des suspects potentiels. Ayez donc aussi le réflexe de faire l’entretien de chauffe-eau.

Les symptômes d’une intoxication au CO

Le monoxyde de carbone est un gaz qui ne peut pas être détecté par les cinq sens. On peut y être exposé depuis un bon moment sans se douter de rien. Il intoxique de manière progressive sans déclencher de réaction immunitaire ou d’allergie subite.

En effet, les molécules de monoxydes de carbones inhalés vont se fixer sur les hémoglobines. Les hémoglobines sont les principaux éléments qui constituent le sang. Ils ont pour rôle de transporter l’oxygène que nous inspirons pendant la respiration. L’oxygène « nourrit » le cœur et les autres organes qui nous maintiennent en vie.

En se fixant sur l’hémoglobine, le monoxyde de carbone prend la place de l’oxygène. Le cœur et les autres organes manquent alors d’oxygène et leur fonctionnement devient perturbé. Ces dysfonctionnements sont à l’origine des symptômes ci-dessous.

Lorsque vous avez été exposé au monoxyde de carbone pendant une longue période, de nombreux signes doivent vous alerter. Les premiers signes sont la fatigue, les maux de tête, des nausées et des vertiges. Cela est suivi par un essoufflement et l’incapacité de bouger le bras, le cou et même le pied. En un mot, vos capacités musculaires sont atteintes.

Si vous restez dans la pièce intoxiquée, de nouveaux symptômes vont apparaitre. Vous commencerez alors à constater une altération de la conscience et une hausse anormale du nombre des battements du cœur. Cela peut même s’accompagner de douleurs à la poitrine. A l’étape la plus critique, vous commencerez à faire des convulsions et vous allez tomber dans le coma.

Ces symptômes peuvent vous coûter la vie si vous ne réagissez pas au quart de tour ou si vous ne recevez pas de secours. Pour éviter d’en arriver au pire, des mesures immédiates doivent être prises.

Entretien sur le long terme

Le monoxyde de carbone agit sur ses victimes dans les heures qui suivent l’exposition comme nous l’avons expliqué plus haut. Mais cela ne s’arrête pas là. En effet, en cas d’exposition aigüe, la victime sauvée peut présenter des séquelles des jours ou des semaines plus tard. Ses symptômes post traumatiques se présentent chez la plupart des personnes que l’intoxication a réussi à faire perdre connaissance. Ses symptômes sont :

  • des troubles de la mémoire à court terme, de la marche et de la parole ;

  • des difficultés de concevoir la notion d’espace ou des formes à distance et d’orientation ;

  • de l’irritabilité  voir, de la démence ;

  • etc.

Notez qu’en émettant une quantité de CO supérieure à 50 ppm (partie par million), votre chaudière à Paris n’est plus sûre. Vous devez donc faire appel à un plombier chauffagiste, pour un dépannage d’urgence.

Lorsqu’on est exposé longtemps à déjà 35 ppm de CO, on peut commencer à souffrir de maux de tête. Les complications que nous venons d’énumérées ne surviennent que quand ont été exposé longtemps à des milliers de ppm. Ces derniers cas sont heureusement assez rares.

Les gestes de dépannage chaudière Elm Leblanc qui vont vous sauver

Soupçonner une intoxication au monoxyde de carbone si les deux conditions suivantes sont remplies.

  • Vous êtes depuis une heure approximativement dans une pièce disposant d’un système de chauffage et/ou production d’eau chaude sanitaire.

  • Ensuite vous commencez à ressentir les premiers symptômes parmi ceux cités plus haut.

Si vous êtes dans le cas, coupez dès les premiers symptômes le système d’alimentation de la machine suspectée. Prévenez tout le monde et invitez-les à ouvrir volets, portes et fenêtres puis à sortir de la pièce.

Si vous n’étiez pas présents dans la pièce et que vous venez de remarquer une victime d’intoxication, faites ceci :

  • évacuez-la de la pièce ;

  • emmenez-la dans un endroit bien aéré ;

  • si elle est consciente, rassurez-la ;

  • et si elle est inconsciente vérifiez ses signes vitaux (pouls, respiration) et effectuez si possible une réanimation cardio-pulmonaire.

Que ce soit vous ou quelqu’un d’autre qui ait été exposé au monoxyde de carbone, une assistance médicale est urgente. Il faut appeler les secours une fois que vous vous êtes éloigné de la source du gaz.

Le traitement des intoxications dans 5 éme arrondissement

Lorsqu’une personne est intoxiquée au monoxyde de carbone, les secours peuvent la traiter grâce à l’oxygénothérapie hyperbare. Cette technique médicale consiste à utiliser de l’oxygène à haute pression pour soigner. Le patient est installé dans un caisson appelé « chambre hyperbare » ou « caisson hyperbare ». Il y reçoit de l’oxygène à 100 %. Cet oxygène dernier permet de séparer très vite les molécules de monoxyde de carbone de l’hémoglobine.

Si pour certaines raisons, on ne peut pas utiliser cette technique, les secours peuvent utiliser tout simplement une oxygénothérapie normale. Cette dernière thérapie à le même effet sur le monoxyde de carbone mais elle est plus lente.

L’un ou l’autre de ces deux traitements n’est pas toujours suffisants. Dans les cas de complications, des traitements supplémentaires seront nécessaires pour mieux soigner le patient.

La prévention des intoxications

Connaitre ce qu’il faut faire en cas d’intoxication c’est bien pour sauver, mais éviter les intoxications, c’est encore mieux. Pour réduire les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, il y a des mesures simples à mettre en application. La première des mesures et la plus efficace est d’opter pour un entretien annuel de votre chaudière. Ce n’est pas la chaudière seule qui est concernée, vous devez aussi entretenir régulièrement vos appareils de production d’eau chaude. Nous vous recommandons de signer un contrat d’entretien chaudière Elm Leblanc dès le jour de la pose chaudière dans 5 éme arrondissement.

Ce document va vous permettre de vous faire assister par notre chauffagiste Paris chaque fois que ce sera nécessaire. Il va intervenir au moins une fois l’an pour un diagnostic général de votre système de chauffage. Ce diagnostic va toucher tous les coins et recoins de votre système de chauffage. Il va ainsi vérifier s’il n’y a pas de fuites, d’évents bouchés, de matériels défectueux etc. Cette opération qui vise entre autres à prévenir les cas d’intoxication a aussi pour objectif d’optimiser votre machine.

Vous devez aussi aérer votre logement au moins dix minutes par jour. Pendant l’hiver vous pouvez baisser le rythme et n’aérer que cinq minutes en continue par jour. Appelez aussi régulièrement notre service dépannage de chaudière dans Paris 5 pour vérifier l’état de votre système de ventilation. Ces gestes simples permettront d’évacuer d’éventuels molécules de monoxyde présentes et évitant ainsi qu’elles ne s’accumulent.

Notez que selon l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) les intoxications au CO sont très graves. Elles sont la première cause d’intoxication mortelle en France. La plus grande partie des accidents ont lieu en hiver ; le moment où l’utilisation du chauffage est optimale. Il faut donc faire particulièrement attention en période hivernale. Ainsi, vous devez faire diagnostiquer vos conduits d’évacuation de fumée après de fortes chutes de neige. Cette opération permet de se rassurer que les conduits d’évacuations ne sont pas bouchés. S’ils sont bouchés, ils représentent un danger. Des mesures adéquates seront alors prises par des professionnels pour les déboucher.

Les gestes à éviter

Le monoxyde de carbone ne provient pas seulement de votre chaudière Elm Leblanc Paris. Il a plusieurs autres sources à savoir :

  • la fumée de la cigarette ;

  • des souffleuses à neige ;

  • les pots d’échappement des voitures ;

  • des groupes électrogènes, des tondeuses à gazon, des tailles bordure ;

  • etc.

Il faut donc éviter de fumer ou d’utiliser ces différents appareils à l’intérieur de votre logement ou dans des endroits mal aérés.

Le détecteur de monoxyde de carbone

Nous avions dit que le monoxyde de carbone ne pouvait pas être détecté par les cinq sens. Il existe cependant des appareils capables de vous alerter s’il y a un taux critique de CO dans un logement. Installer un détecteur de monoxyde de carbone peut donc être une bonne idée. D’ailleurs, certains détecteurs de fumée ont l’option de détection de monoxyde de carbone ; renseignez-vous donc auprès de vos fournisseurs.

Faites appel à votre technicien qui vous a installé votre système de chauffage Elm Leblanc ou Saunier Duval Paris 5. Il va s’occuper d’installer le détecteur de CO dans un endroit stratégique et en respectant les normes de sécurité. Si votre détecteur de CO fonctionne avec des piles, pensez à les remplacer souvent.

Notez que si votre détecteur capte une présence anormale de monoxyde de carbone dans une pièce, il va émettre une sonnerie forte et distinctive. En entendant cette sonnerie, vous avez une seule chose à faire : évacuer la maison. S’il y a des animaux ou d’autres occupants dans la maison, ils doivent aussi évacuer et se mettre en lieu sûr.

Le sort du logement intoxiqué

Lorsqu’un logement a été intoxiqué au monoxyde de carbone, il n’est pas immédiatement habitable. Vous devez appeler notre chauffagiste Paris 5 pour effectuer un diagnostic de vos installations de chauffage et de production d’eau. Votre chaudière à condensation ou à basse température sera ainsi passée au peigne fin. Il va détecter l’origine de la fuite et la corriger. Il va aussi procéder à tous les travaux de maintenance nécessaires pour confirmer la sûreté de votre logement.

Après tous ces travaux, il va vous remettre un certificat de conformité modèle 2 intoxication (CC2 Intox). Ce document atteste que votre logement est désormais sûr et peut être habité sans risque.